Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Redécouvrons notre planète!

L'arbre de Pierre du désert de Siloli.

30 Octobre 2008, 22:04pm

Publié par serge

 

A 4000 m d'altitude, quelque part dans le désert de Siloli dans le  Sud Lipez pousse depuis des millénaires un arbre bien particulier, l'arbre de pierre. Bien sur sa croissance, ou plutôt sa décroissance est due à l'érosion et c'est ainsi que "Dame nature" le façonne et le modèle au point d'en faire le point de passage incontournable pour les routards qui s'aventurent dans cet immense désert de l'Altiplano.

Le "Grand Maître" l'a rendu célèbre en en faisant l'objet central d'un de ses plus fameux tableau. Et oui, Salvador Dali est venu traîner ses guêtres dans ce coin perdu de Bolivie et à même donner son nom au désert voisin. En prenant la pose devant, cela vous donne l'échelle et vous permet d'apprécier la taille de cette curiosité.  L'érosion éolienne de ce bloc de pierre laisse supposer que le niveau du sol, à cet endroit a baissé de 6 ou 7 mètres. Un travail titanesque qui a demandé quelques millions d'années!

 

Voir les commentaires

CUREMONTE, à visiter sans modérations!

21 Octobre 2008, 07:04am

Publié par serge

Alors là, j'ai aimé, je devrais plutôt dire adoré! J'ignorais tout de ce village, jusqu'à son existence et la patronne du gîte où nous étions hébergés nous dit: "allez donc faire un tour à CUREMONTE!" . Un petit point sur la carte, à l'écart de toute voie importante, à mi-chemin entre Collonges la Rouge et Beaulieu sur Dordogne, perchée sur une arête rocheuse, vous trouverez Curemonte, ses châteaux, son église au décor intérieur polychrome, et puis une multitude de maisons, toutes plus jolies les unes que les autres.

  

Quelques touristes, pas de commmerce, tout juste un producteur qui vend de l'ail et quelques autres condiments; et puis un calme enivrant  à déguster jusquà la lie. En plein air, une petite exposition tenue par des bénévoles explique l'histoire et la restauration du village; en échange de quelques Euros on vous remettra un petit livret et  vous aiderez ainsi l'association des "amis de Curemonte" . Ici , à quelques kilomètres seulement de Collonges, nous sommes aux antipodes du tourisme à tout prix. Peu de village aujourd'hui ont conservé le "Travail" qui permettait de ferrer les boeufs, ici, il est en parfait état. Une promenade aux environs du village vous est proposée pour y découvrir divers points d'intérêt. Si vous aimez les vieilles pierres et le calme, alors n'hésitez pas, courrez à Curemonte!
link   (www.curemonte.org)

 

Voir les commentaires

Collonges la Rouge, Collonges la superbe.

4 Octobre 2008, 08:46am

Publié par serge

La Corrèze, comme le Périgord voisin, resté longtemps en dehors de toute voie importante de communication, a échappé malgré lui au développement de l'après guerre. Il s'est réveillé à la fin du 20ème siècle avec des routes qui passaient à la porte de villages d'une autre époque qui avaient gardés tout le cachet d'antan. Depuis, les touristes découvrent tous ces joyaux blottis dans un vallon ou fièrement plantés sur une colline. Parmi eux, l'un des plus beaux est sûrement Collonges la Rouge.   

C'était ma 3ème visite dans cette ville, ce qui me permet d'en voir l'évolution. Cette cité est toujours aussi belle, très propre, bien entretenue et il faut avoir l'oeil expert  ou être très attentif pour y déceler un peu de béton ou une réparation qui tranche avec l'ensemble. Il fait bon flâner dans le calme des ruelles de Collonges rarement perturbé par le passage de l'automobile d'un de ses habitants. On remarquera les nombreuses treilles sur les façades et cette opposition de ton, un peu de verdure sur le rouge qui inonde le village, est du meilleur effet. Compter de deux heures à une demi journée pour faire le tour du village et traîner dans les nombreuses échoppes qui lui donnent vie. Les restaurants y sont aussi nombreux et tous prêts à vous régaler de spécialités régionales. Désormais, les parkings qui jouxtent le village sont payants, on peut le regretter mais le tarif (1 €  fin septembre) reste encore très raisonnable. Collonges est un régal pour les yeux et la fréquentention est telle que certains jours il doit être difficille sinon impossible de photographier les maisons sans avoir quelques visiteurs dans le cadre.

 

Sa réputation n'est pas usurpée et l'on a nulle peine à comprendre que ce village tient une place importante parmi les plus beaux villages de France.( www.collonges-la-rouge.fr )

 

 

 

 

Voir les commentaires