Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Redécouvrons notre planète!

L'Hermione du Marquis de la Fayette (suite)

16 Février 2009, 20:10pm

Publié par serge

L'une des pages les plus visitées de ce blog est probablement celle relative à  L'Hermione du Marquis de La Fayette  et donc afin de satisfaire la curiosité de mes visiteurs, je suis retourné faire un petit tour dans la cale à radoub du chantier. A première vue, les choses avancent lentement et il faut regarder en détail pour constater un changement depuis l'été dernier. Bien sur, avancée très visible sur le pont , tous les éléments peints en rouge avec de belles poulies noires. Ensuite, il faut lentement détailler la coque pour voir l'évolution. Il faut dire que chaque pièce de bois demande un énorme travail et que les "Artistes" qui s'affairent sur le chantier sont peu nombreux. On est loin des 300 ouvriers ayant oeuvrés à la construction de l'original et même avec les moyens modernes, faire de la belle ouvrage demande temps et patience. Le calfatage a commencé comme l'on peut l'observer sur le tableau de la poupe et les travaux de pose de la coque extérieure sont lancés. Les arceaux métaliques posés sur le pont intermédiaire et qui dépassent le pont supérieur témoignent du récent passage de l'équipe de Thalassa qui a choisi ce bateau comme studio pour son émmission du 14 février. Est-ce une preuve d'amour de George Pernoud et de son équipe pour la belle "Hermione"? La période d'échauffement étant terminée, les deux ans qui nous séparent de la mise à l'eau vont passer très vite alors "debout les gars, réveillez vous, il va falloir en mettre un coup, debout les gars........"
Et pour ceux qui veulent parcourir en détail cette superbe réalisation, je vous donne rendez vous en cliquant sur le lien: Marquis, votre Hermione avance! 

Voir les commentaires

Le Musée Guggenheim de Bilbao

1 Février 2009, 19:48pm

Publié par serge

Il m'est impossible de visister un pays ou une ville sans faire un détour par leurs musées. En france, nous avons la chance d'avoir des musées d'exceptions (le Louvre, Orsay) et beaucoup d'autres qui, bien que de moindre importances n'en sont pas moins très intéressants. Le plupart cependant sont des batîments vétustes et  leur richesse est à l'intérieur.

De passage en Espagne en 2001, j'ai décidé de faire un petit détour  par Bilbao pour rendre visite au musée Guggenheim, dont j'avais entendu parlé. Difficile de le louper, d'abord parcequ'un musée de cette taille dans une ville de province, ça ne passe pas inaperçu puis son architecture est telle qu'elle se voit de loin. Moi, ce qui m'a le plus attiré, c'est l'extérieur, l'enveloppe, je devrais dire l'écrin. je n'ai pas de penchant particulier pour l'architecture moderne, mais là, je dois dire que j'ai été "scotché". Chaudronnier de formation, toutes ces courbes de métal mon fait dresser les poils des bras; la belle ouvrage n'est pas disparue! Et puis nous sommes dans un port et je dois dire que l'initiateur a été particulièrement inspiré de créer des façades courbes qui sont autant de voile de bateau gonflées par le vent.

Les reflets du soleil sur la stucture sont du meilleur effet le choix des tons, qu'il s'agisse du verre, du métal ou de la pierre apportent à cet alliage d'un genre nouveau une hestétique qui m'a ravie. j'ai lu dernièrement dans un magazine international que depuis l'ouverture de ce musée, la ville de Bilbao rennaissait, son économie moribonde s'en était trouvée dynamisée et que l'activité de son port était en pleine expansion! Est-ce surprenant? Vous le comprendrez, moi, j'ai beaucoup aimé, tellement que quand est venu l'heure de quitter les lieux, je n'avais toujours pas visiter l'intérieur.

Voir les commentaires