Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Redécouvrons notre planète!

IngaPirca, Temple du soleil Inca dans les Andes équatoriennes.

23 Juin 2013, 06:37am

Publié par serge

DSC00673

Tout le long de la Cordillère, les Incas ont laissé à la postérité des ouvrages tous plus étonnants les uns que les autres. Certains sont très connus et faciles d'accès, l'un découlant souvent de l'autre. Et puis il y a les sites d'exception; on connaît tous le Machu Pichu, Sacsahuaman, Pisac ou Ollantaytambo au Pérou. En Equateur, les Incas nous ont laissé Ingapirca, un splendide ensemble cérémoniel construit sur les ruines d'un site de la culture cañari, civilisation antérieure aux Incas. Bordé par le Capac ñan, le chemin de l'Inca ou voie royale qui part de Pasto en Colombie pour aller jusqu'à Santiago du Chili 6.000 klm plus bas, ce site, en bon état de conservation bénéficie d'une attention parrticulière du gouvernement Correa qui l'a doté d'un superbe bâtiment d'accueil aux équipements ultramodernes avec salle d'attente, WC, projection vidéo, etc. Lors de notre passage en février 2013, les deux routes qui y accèdent, l'une depuis Tambo, l'autre depuis Cañar étaient en réfection et s'apprêtaient à recevoir un revêtement de bitume. Nous avons eu la chance d'avoir pour guide Isidora Yupa, très gentille indienne parlant quechua sa langue natale et espagnol. Avec elle, nous avons fait le tour de l'Adoratorio, de l'Ingachungana, de la Cara del Inca et du secteur de La Condamine (et oui) qui porte ce nom en souvenir du passage de notre illustre compatriote qui fit, en 1739 un plan très précis des lieux.

PICT1549                     PICT1550

Les deux niveaux de construction, Cañari et Inca se distinguent facilement en particulier l'appareillage des pierres de construction. Les Incas avait un art très abouti de l'assemblage de blocs parfaitement taillés et ajustés. L'Adoratorio ou Temple du Soleil, orienté d'Est en Ouest, comme la course du soleil est le clou de la visite. Isidora nous conta par le menu l'histoire de ce site qui surplombe une superbe vallée entourée de collines couvertes de bois et de cultures. On apprécie également le calme qui entoure le lieu, seulement percé par moment du bruit d'un bus branquebalant qui monte avec peine la piste cailloteuse.

Si vous passez par là, faites halte chez Gonzalo, qui tient avec son épouse les Cabañas El Castillo, quelques centaines de mètres avant l'entrée du site. Confort sommaire mais bon lit, petite cheminée agréable pour se réchauffer tout en prenant un repas simple mais revigorant. De la chambre, vous aurez une vue imprenable sur le site.

Et si comme moi vous avez la chance d'aller à IngaPirca le jour de la lessive, pensez à jeter un oeil dans le torrent qui croise la route un peu plus bas!

DSC00674PICT1553DSC00675

 

Commenter cet article

more here 02/12/2014 12:38

Tera incognita is getting better and better with its posts and topics about the great Inca civilization, and the machu pichu. I have heard a lot of conspiracy theories revolving around that place. Great pictures too.